Le problème mondial du plastique: agir tous ensemble pour le changement

Le problème mondial du plastique: agir tous ensemble pour le changement

Idées inspirantes pour un monde plus propre

S'INSPIRER

Le problème mondial du plastique: agir tous ensemble pour le changement

un océan de plastique

Les déchets plastiques sont devenus un problème mondial. S’accumulant sur terre dans de gigantesque décharges à ciel ouvert, souvent localisées dans des pays en voie de développement où elles posent d’importants problèmes de santé publique, faute de moyen pour les recycler. Ils empoisonnent également les océans avec des effets destructeurs sur la faune et la flore sous-marine.

Le 7e continent

En 1997, le capitaine Charles Moore découvre ce qui a été nommé depuis « le 7e continent » : une masse monstrueuse de 3.5km² composée, selon des estimations, de 80 000 tonnes de plastiques. Et ces estimations ne représentent que la partie immergée de l’iceberg : des études récentes ont pointé du doigt l’impact du plastique sous sa forme « dégradée » : les micro-plastiques. Composés de polymères et de polyamides, souvent issus de la dégradation du matériel de pêche, on a retrouvé ces derniers à l’intérieur de l’estomac de crevette marine jusque dans les abysses ! On retrouve également les micro-plastique dans la plupart des sels de table du marché (dans des proportions pour le moment sans impact sur la santé) et dans l’eau courante.

tortue nageant avec un sac plastique

Des microplastiques porteurs de virus

Le laboratoire citoyen Expédition Med, spécialisé dans la recherche sur la pollution plastique en mer, a passé quatre semaines à étudier la composition du plastique en Méditerranée, en prélevant des échantillons au large des côtes françaises puis italiennes.
Et les résultats sont inquiétants, comme l’expliquait le 12 aout dernier le directeur du laboratoire, Bruno Dumontet à France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur :

« On s’est aperçu qu’il y avait un nouvel écosystème qui s’est créé par la présence de ces débris plastiques, qui ne se dégradent pas en mer et parcourent des milliers de kilomètres. Sauf qu’il peut potentiellement y avoir de gros soucis avec ces bactéries. »

Dans les échantillons de microplastiques prélevés, des chercheurs ont déjà décelé des espèces invasives et porteuses de maladies, comme la bactérie Vibrio, porteuse du choléra, ou des algues responsables de floraisons algales toxiques.
Il est difficile de savoir jusqu’où ces déchets contaminés peuvent s’infiltrer dans la chaîne alimentaire à l’heure actuelle. Si la pollution par les déchets microplastique s’accentue, saurons-nous empêcher ces bactéries pathogènes d’atterrir dans nos assiettes ?
Le problème du plastique est complexe car il recouvre des aspects économiques, politiques et culturels à l’échelle mondial qui nécessite un effort collectif. La prise de conscience est lente mais si vous lisez cet article, c’est que le sujet vous intéresse et il est du devoir de chacun d’adapter ses habitudes, de modifier ses réflexes de consommation et de sensibiliser vos proches à la cause.

10 conseils pour réduire sa consommation de déchets plastiques et agir pour un monde plus propre:

1. Cela parait évident mais évitez autant que possible d’acheter des articles emballés dans du plastique ! Recherchez les produits et articles les moins emballés. Favorisez l’achat en vrac : auparavant réservé aux épiceries bio, de nombreux hypermarché s’y sont mis depuis. Achetez les aliments dans des bocaux en verre plutôt qu’en plastique, et les détergents dans des boîtes plutôt que dans des bouteilles. 

Non seulement vous réduisez la quantité de plastique que vous utilisez, mais vous envoyez aussi un message fort aux fabricants de ces produits : vous n’aimez pas les emballages en plastique !

aliment emballé sans plastique

2. Utilisez des sacs de transport en tissu. Les sacs en plastique défigurent le paysage là où ils s’accumulent et sont dangereux pour la faune. Gardez toujours des sacs réutilisables à portée de main – dans votre voiture, votre vélo ou près de la porte d’entrée – pour ne pas les oublier lorsque vous allez au supermarché, à l’épicerie ou au centre commercial.

3. Abandonnez l’eau en bouteille. Investissez dans une gourde en inox réutilisable. Les bouteilles en plastique sont l’un des cinq types de déchets les plus répandus sur les plages. Comme l’eau en bouteille est beaucoup plus chère que l’eau du robinet, vous économiserez de l’argent et éviterez d’ingérer des toxines issues de la décomposition du plastique (bouteilles entreposées au soleil, mauvaises conditions de stockage). L’inox lui est 100% sûr pour la santé et extrêmement résistant.

4. Le recyclage. Pensez à de nouvelles utilisations possibles de vos bouteilles, emballages ou même appareils constitués de plastique (30 idées faciles et créatives pour recycler ses bouteilles en plastique)

5. Apportez une tasse réutilisable lorsque vous acheter du café. Rangez-le sur votre bureau, dans votre sac à main, dans votre sac à main, dans votre voiture ou dans votre sac pour l’avoir sous la main lorsque vous commandez ou remplissez votre verre.

6. Osez dire non aux pailles ! Les pailles sont l’un des 10 principaux objets plastique que l’on trouve sur les plages. Posez-vous la question : est-ce vraiment utile de boire avec une paille ? Si vous avez besoin d’une paille, vous pouvez vous en procurer une en acier inoxydable réutilisable ou en verre.

7. Portez des vêtements faits de matériaux naturels (non synthétiques). Le port et le lavage des vêtements synthétiques provoquent la dégradation de leurs fibres en microparticules plastique (c’est le cas pour les vêtements en polyester par exemple) De minuscules particules de microplastique trouvées dans les océans du monde entier sont issues de ces tissus synthétiques. 

8. Changez votre brosse à dent en plastique pour une brosse à dent en bambou ou en inox à tête interchangeable. Pour les rasoirs, privilégier les rasoirs à têtes interchangeables. 

brosse à dent en bambou

9. Ne vous contentez pas de jeter les produits électroniques. Essayez de les réparer ou de mettre à niveau vos appareils au lieu d’en acheter de nouveaux. Lorsque vous sentez des signes de ralentissement de votre ordinateur, au lieu d’en racheter un, nettoyez-le de ses programmes inutiles et des virus en vous faisant aider d’une personne compétente ou mettez à jour son matériel en changeant certaines pièces. Un ordinateur à une durée de vie moyenne de 5 ans mais peut-être conservé 10 ans en gardant la même efficacité pour la plupart des taches courantes s’il est entretenu correctement.

10. Apportez votre propre contenant pour les plats à emporter et les restes. Lorsque vous commandez des plats à emporter ou que vous désirez rapporter vos restes à la maison, demandez si vous pouvez les récupérer dans votre propre contenant réutilisable (un amendement va rendre obligatoire le Doggy bag dès 2022 dans toutes les enseignes de restauration).

Comment remplacer le plastique

Partager cet article

Laisser un commentaire

×
×

Panier