La vérité sur le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude

La vérité sur le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude

Idées inspirantes pour un monde plus propre

COMPRENDRE

La vérité sur le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude

A la table des produits écologiques les plus utilisés en matière d’entretien de la maison, le bicarbonate de sodium et le vinaigre blanc font office de produits phares. Faisons le point sur leurs propriétés respectives et la bonne manière de les utiliser, ensemble ou séparément .

vinaigre blanc bicarbonate le match

A la table des produits écologiques les plus utilisés en matière d’entretien de la maison, le bicarbonate de sodium et le vinaigre blanc font office de produits phares. On les retrouve dans la composition de nombreux produit DIY aux applications variées, notamment pour remplacer des produits d’entretiens agressifs, nocifs et polluants.

 

Souvent associés dans la composition de produits ménagers tel que les adoucissants pour lessive ou les détartrants pour canalisation, ces deux produits possèdent pourtant des propriétés antagonistes qui s’annulent. En effet, le vinaigre blanc est un acide quand le bicarbonate de soude une base avec des propriétés ou antiacide.

 

Pour ceux qui étaient distraits pendant les cours de chimie à l’école, rappelons que le mélange d’une solution basique et d’une solution acide donne une solution de PH neutre et que les effets propres de chaque solution s’annulent !

 

Toutes ces recettes à base vinaigre blanc et de bicarbonates de sodium qui fleurissent sur les sites internet DIY écologique seraient donc inefficace, voire inutile ?

 

Faisons le point du vrai et du faux.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est un acide relativement fort : acide acétique, d’où son utilisation comme anti-calcaire. Il est fabriqué industriellement par acétification d’alcool de betterave ou de maïs (transformation de l’éthanol en acide acétique)

Quand on met du vinaigre sur du calcaire par exemple, on a une réaction acido-basique classique qui transforme l’acide acétique en acétate de calcium soluble + eau + CO2 (d’où le dégagement gazeux).

On peut observer ça en mettant par exemple un œuf dans du vinaigre blanc. Au bout d’un moment, la coquille de l’œuf (principalement calcaire) disparaitra….

réaction entre le vinaigre blanc et le bicarbonate de sodium

Réaction du calcaire (majoritairement du carbonate de calcium) + Vinaigre

C’est pour cette raison que l’on peut également ajouter du vinaigre blanc dans le bac de rinçage afin d’éviter le dépôt de calcaire dans la machine et sur les vêtements (ce qui est irritant pour les peaux sensibles). Ce sont des propriétés dites « séquestrantes ».

Le vinaigre blanc seul est un excellent allié pour :

– Détartrer les sols et les robinetteries
– Prolonger la durée de vie de sa machine à laver
– Permettre le lavage d’un linge qui sera moins agressif pour les peaux sensibles

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est aujourd’hui utilisé pour de nombreuses applications alimentaires, médicales ou industrielles et à une réputation de super produit à utiliser partout dans la maison.

Son usage a commencé à se répandre autour de -3000 av J-C au proche-orient. Les Égyptiens connaissaient déjà la poudre blanche que forme le bicarbonate de sodium, sur les bords des eaux saumâtres de nombreux lacs africains, souvent à côté des efflorescences pures de natron, un minéral à base d’un sel décahydraté de carbonate de sodium. Il était très recherché pour les rituels d’embaumement et en tant que savon pour la toilette des corps.

Aujourd’hui, cette super poudre écolo est produite à l’échelle industrielle et utilisée aussi bien comme poudre à récurer, désodorisante (action antiacide) et nettoyante ainsi que comme fongicide.

Le bicarbonate de soude vendu en grande surface n’est pas nocif pour la santé. Il peut être ingéré lors d’un repas lourd pour bénéficier de son action antiacide, faciliter la digestion mais aussi comme produit de soin des dents. En effet, par son coté légèrement abrasif, il peut aider à blanchir et éliminer les taches superficielles présentent à la surface des dents. Son action assainissante lui permet même de se substituter au shampoing sec.

Economique à l’achat, biodégradable, sans conservateurs…. En résumé, un super produit sain à se procurer d’urgence pour remplacer écologiquement de nombreux produits du quotidien plus nocifs et couteux.

Associer le vinaigre blanc au bicarbonate de soude... Une bonne idée?

vinaigre blanc bicarbonate le match

Comme on a pu le voir au début de l’article, en ajoutant du bicarbonate au vinaigre on obtient de l’acétate de sodium, un dégagement de CO2, et une solution neutre (ni acide ni basique).

Mais alors pourquoi mélanger du bicarbonate et du vinaigre ?

1) Pour décrasser des canalisations, WC… le fait de verser une solution acide (vinaigre) chaude de préférence avec du bicarbonate renforce l’action de l’acide par l’action mécanique du dégagement gazeux + laisse une eau neutre qui est donc moins toxique pour la faune et flore
2) L’acétate de sodium (ou sel de sodium de l’acide acétique) formé possède également des propriétés séquestrantes intéressantes mais moins fortes que la solution acide. Il est utile pour augmenter l’efficacité de détergents comme les lessives (qui sont des solutions basiques) si l’eau est très dure ; mais n’a aucun intérêt lorsqu’on peut nettoyer directement avec un acide comme pour l’adoucissant, les sprays anti-calcaires… Si vous l’utilisez pour votre lessive, attention toutefois à toujours être en excès de bicarbonate, sinon vous perdrez les propriétés « lavantes et dégraissantes » de ce dernier.
3) Enfin l’acétate de sodium est ce qui rend les chips « salt and vinegar » irrésistibles 😉

Les contre-indications ou mesures de précautions

Si vous mélangez du bicarbonate de soude avec du vinaigre, mettez des gants pour éviter que la solution agresse la peau et ne l’enfermez pas dans une bouteille car le C02 voudra s’échapper, ce qui pourrait faire gonfler le récipient et créer de la pression à l’ouverture.

Il existe un danger réel lié à l’agressivité de ce mélange sur la peau ou les yeux et il convient donc de rester vigilant car les effets des deux composants sont puissants.

En résumé :

 

Le vinaigre blanc est utile pour :
– Nettoyer et détartrer les surfaces et robinetteries
– Adoucir l’eau de rinçage du lave-linge, pour empêcher le dépôt de calcaire sur les vêtements et votre machine

 

Le bicarbonate est utile pour :
– Renforcer l’action nettoyante de produits ménagers
– Désodoriser des vêtements, chaussures, canalisations
– Et tout un tas d’autres situations : dans la salle de bain pour se nettoyer les dents et les cheveux, en cuisine avec la levure chimique,….

 

Le mélange vinaigre + bicarbonate est utile pour :
– Déboucher et désencrasser des canalisations grâce à la réaction acido-basique du mélange
– Bénéficier des propriété séquestrantes du mélange une fois l’effervescence terminée, afin de renforcer l’action d’un nettoyant basique (la majorité de ceux avec du savon). Mais attention à ne pas mettre trop d’acide, il faut que le bicarbonate soit en excès pour nettoyer.

Note : on peut aussi utiliser d’autres acides et notamment l’acide citrique en poudre qui, s’il est moins fort que l’acide acétique permet les mêmes réactions chimiques et la formation de citrate de sodium qui est un séquestrant naturel très utilisé notamment pour les produits Ecocert.

Partager cet article

Laisser un commentaire

×
×

Panier