Idées inspirantes pour un monde plus propre

Entretien des couches lavables : les conseils du colibri !

L’entretien des couches lavables est une question épineuse, que l’on ait déjà fait ce choix pour son bébé (et la planète !) ou que l’on hésite encore. Si les avantages des couches lavables sont nombreux, la question du lavage des couches sales pourrait peser lourd dans la balance.

Pourtant, avec un peu d’organisation, la bonne lessive 😉 et les conseils du Colibri, vous pourrez à coup sûr les garder en bon état le plus longtemps possible, propres, sans tache et sans odeur.

 
Entretien des couches lavables : les conseils du colibri

L’entretien des couches lavables commence avant leur première utilisation

On ne met pas une couche lavable neuve directement sur les fesses de bébé ! Prenez le temps de faire tremper les couches pendant 12 heures dans de l’eau froide. Les parties absorbantes (les inserts) seront ainsi beaucoup plus efficaces car la fibre sera gonflée. Ce petit geste n’est pas obligatoire. Les textiles composant les couches lavables sont étudiés pour être absorbants dès la première utilisation. Cependant, il faut savoir que la fibre naturelle n’obtiendra sa capacité d’absorption maximale qu’au bout de 10 à 15 lavages. Prenez donc le temps de faire tremper puis de laver 1 à 2 fois vos couches neuves, l’entretien et l’utilisation de vos couches lavables en seront facilités. Bien sûr, inutile d’attendre 15 lavages ! Vous pouvez utiliser les couches lavables après un premier lavage mais il faudra changer votre bébé plus souvent au début.

Avant l’entretien des couches lavables, il faut stocker les couches sales

Faire tourner sa machine à laver dès qu’une couche est sale, c’est impossible et ce serait totalement contre-productif par rapport à l’intérêt écologique de leur utilisation. En moyenne, on lave les couches sales tous les deux ou trois jours, soit l’entretien de 20 couches lavables à la fois, pas plus. Nous vous conseillons donc de stocker les couches souillées dans un seau avec couvercle ou dans un sac imperméable avec fermeture en attendant la prochaine lessive. Attention, stockez-les à sec (ne pas les laisser tremper!) et pour une durée de 2 à 3 jours maximum. 

Cas particulier : l'entretien des couches lavables après des selles

Nous vous conseillons d’ajouter un voile jetable entre les fesses de bébé et l’insert de la couche lavable. En cas de selles, il suffira de retirer et jeter ce voile. (s’il est souvent indiqué que l’on peut le jeter directement dans les toilettes, mieux vaut s’en abstenir pour éviter de boucher les stations d’épuration). Si vous n’utilisez pas de voile de protection (ou s’il n’a pas suffit), jetez les selles aux toilettes si possible et/ou faire un petit rinçage (selles de bébés allaités). Sous un jet d’eau froide, frottez la couche pour enlever le surplus de selles avec ou sans savon. Laissez ensuite sécher avant “stockage” si vous ne mettez pas tout de suite au lave-linge.

Les astuces de Colibri

  • Petit conseil pour l’entretien de vos couches lavables : les stocker dans un filet de lavage. Ce sera ensuite plus pratique pour les mettre dans le tambour de la machine.
  • Mettez quelques gouttes d’huile essentielle d’Arbre à Thé sur une lingette au fond du seau ou du sac. Cette huile essentielle a des propriétés antibactériennes.
Entretien couches lavables : concerne papa et maman !

L’entretien des couches lavables : comment bien les laver ?

Les conseils de Colibris pour bien laver les couches de bébé

Rinçage préalable

Pour optimiser les lessives, on peut laver les couches sales avec les serviettes, les cotons lavables, les torchons, les gants ou encore les bavoirs de bébé. Mais avant de tout mettre dans le tambour de la machine, effectuez un rinçage préalable des couches sales afin d’évacuer l’urine et pouvoir ensuite tout laver ensemble.

Vous pouvez utiliser le programme demi-charge pour ne laver que les couches de bébé mais sachez que si votre lave-linge consomme moins d’eau, il dépense autant d’énergie que pour une charge pleine :-(.

A quelle température ?

L’entretien dépend de la composition de la couche lavable.

  • Couches lavables en coton ou en chanvre : au quotidien, le lavage à 40° est suffisant. Mais si des odeurs apparaissent, (cela peut être le cas lors des poussées dentaires ou quand bébé est malade), si l’eau est trop calcaire ou les couches très souillées, le lavage à 60° sera plus efficace. Il n’est pas utile de laver les couches à 90°C car elles s’useraient bien plus rapidement tout en consommant plus d’énergie.
  • Couches en bambou : lavez-les à 40°. Attention également, ne frottez pas les taches à la main car cela risque de retirer la pulpe de bambou et donc le pouvoir absorbant de la couche.

De même, toujours pour un entretien optimal des couches lavables, l’essorage des couches ne doit pas se faire au-delà de 800 tours / minute. Au delà, cela les userait trop rapidement.

Lessive en poudre ou lessive liquide ?

On vous recommande notre article sur le sujet 😊. Mais voici un petit mémo :

  • La lessive liquide est idéale pour les lavages à froid ou à basse température jusqu’à 40°C sans prélavage puisqu’elle se dissout parfaitement et en un minimum de temps.
  • La lessive en poudre est idéale pour conserver l’éclat du linge blanc. Elle prévient son grisaillement grâce à l’oxygène actif qu’elle libère en cours de programme. (et encore plus à haute température, 60° ou plus, car ces bulles d’oxygène sont d’autant plus actives que la température sera élevée).

Entretien des culottes de protection

Là encore cela dépend la matière qui les compose. 

  • Pour les culottes de protection en nylon ou en polyuréthane peu sales :  rincez-les simplement à l’eau claire et nettoyez-les d’un coup d’éponge. Régulièrement, passez-les tout de même en machine à 40°C puis laissez-les sécher à l’air libre.
  • Pour les culottes de protection en laine : nous vous conseillons de les laver à la main et à l’eau froide. A savoir également : c’est la lanoline présente naturellement dans ces culottes qui les rend imperméables. Celle-ci diminue au fil des lavages. Prévoyez donc un bain de lanoline par mois pour ne pas perdre en absorption.

Les astuces de Colibri

  • Fermez les velcros des couches et des culottes de protection pour protéger et mieux entretenir vos couches lavables.
  • N’utilisez jamais d’adoucissant, de blanchisseur ou de vinaigre : Ils diminuent la capacité d’absorption des couches et des doublures. Le chlore diminue la durée de vie des couches lavables. Pour raviver le blanc, le séchage au soleil est le meilleur moyen. 
  • N’utilisez pas non plus de lessive au Savon de Marseille contenant de la Glycérine : Cette dernière forme un film imperméable qui rend les couches lavables beaucoup moins absorbantes
  • Pour les taches de selles récalcitrantes : rien de tel d’un détachant à base de fiel de bœuf sur l’insert préalablement humidifié. Le super stick anti-taches de Pimpant a la composition et le pouvoir détachant parfait pour ça.
  • En cas de mauvaises odeurs persistantes du tissu ? En effet, certaines matières peuvent développer de mauvaises odeurs à l’usage. Pas de panique ! Trempez dans de l’eau avec un peu de bicarbonate puis laissez sécher au soleil et tout rentrera dans l’ordre.
bébé réclame hygiène et douceur

Entretien des couches lavables : le désencrassage

L’entretien quotidien des couches lavables n’est parfois plus suffisant. Quand les couches absorbent moins ou que bébé présente des érythèmes fessiers à répétition, c’est que les couches sont “encrassées”. Cela veut dire que des résidus y sont incrustés. Les crèmes pour bébé en particulier ne font pas bon ménage avec l’entretien des couches lavables. Mais pas de problème, il suffit alors de procéder au désencrassement. Pour un bon entretien, faites-le tous les 3 mois en moyenne. 

Lavez-les couches une fois normalement. Puis remettez-les dans la machine, sans ajouter de lessive mais en déposant une ou deux cuillères à soupe de cristaux de soudes (carbonate de soude) à la place et en mettant un demi-verre de vinaigre blanc dans le bac à assouplissant. Lancez ensuite à 60°C et rincez au moins 2 fois. Relavez-les ensuite une fois normalement à 40°.

Dernier point sur l’entretien des couches lavables : le séchage !

Rien de tel pour l’entretien de ses couches lavables que de pouvoir les laisser sécher à l’air libre. Si en plus, le soleil est de la partie, ce sera idéal pour raviver leur blancheur !

A défaut (selon la place et la météo), on peut utiliser un étendoir à linge. Il faudra prévoir un temps de séchage plus grand et par conséquent un nombre de change qui permette le “turn-over”.

Autant que possible, évitez le sèche-linge. Déjà, ce n’est pas très écologique (le sèche-linge est l’un des appareils les plus énergivores dans une maison). Mais surtout parce que pour l’entretien des couches lavables, il peut en accélérer l’usure. si vous souhaitez tout de même l’utiliser, faites-le en choisissant la fonction “linge délicat” ou “basse température” et n’y mettez jamais les couches lavables “tout en un” ou les culottes de protection. Seuls les inserts et les couches en tissu peuvent y prendre place.

Pour aller plus loin, Colibri vous recommande...

Comment entretenir ses couches lavables

Lessivement Vôtre
Sophie pour la team Pimpant
Et un monde plus propre 😉

Partager cet article

×

Panier